Presse

Meurtre de Patrick Irenge à Mbobero : le Tribunal militaire de Bukavu condamne le Sergent Bwira Malira à la peine capitale

C’est ce mercredi 3 mars 2021, que le tribunal militaire de garnison de Bukavu a condamné le sergent Bwira Malira à la peine capitale et au paiement de 50.000 dollars américain solidairement avec l’Etat.

Le Sergent Bwira Malira a été condamné pour avoir assassiné un habitant du village de Mbombero répondant au nom de Patrick Irenge au mois de décembre dernier. Bwira faisait partie du groupe de Gardes républicains détaché par la Compagnie d’intervention rapide basée à Mbobero dans la concession de l’ex-président de la RDC Kabila.

En réaction Jean-Chrysostome Kijana, Président de la Nouvelle Dynamique de la Société civile (NDSCI) se réjouit du verdict rendu par le Tribunal militaire de garnison de Bukavu.

Il dit : « nous venons de suivre le jugement qui vient d’être rendu par le Tribunal militaire de garnison de Bukavu mais notre réaction n’est de totale satisfaction parce qu’on aurait souhaité que le tribunal puisse donner suite favorable à nos requêtes tendant à faire citer civilement responsable le propriétaire de cette concession de Mbombero, qui est bien identifié et connu. Celui-ci a été cité à plusieurs reprise par le condamné, mais malheureusement le tribunal n’a pas jugé utile de nous accorder cette opportunité. Comme légaliste et comme républicain, nous ne pouvons que prendre acte de la décision du tribunal et nous incliner devant cette sentence ».

Il ajoute que ce verdict est un signale fort à l’endroit de tous ces porteurs d’armes  et à tous ces quidams à la gâchette facile qui continuent à pulluler sur la colline de Mbobero. Plus rien ne sera comme avant. « Désormais, tout celui qui pourra se livrer à des actes de barbarie, à des exactions, à des crimes, il va nous retrouver sur son chemin » ; ajoute-il.

Pour Kijana, la lutte n’est pas encore fini. Il dit que son organisation attend de la hiérarchie militaire la démilitarisation de la colline de Mbobero.

Rappelons que Patrick Irenge Kafarire était âgé de 35 ans et père de quatre enfants. Il avait été abattu le 6 décembre 2020.

Thierry M. RUKATA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page