Presse

Nord-Kivu : Les organisations féminines regrettent la disparition de Marie Shematsi Baeni

C’est tôt dans la matinée de ce mercredi 3 mars que la nouvelle de la disparition de Marie Shematsi Baeni a commencé à être propagé à travers les réseaux sociaux.

Aussitôt informées les organisations féminines n’ont pas tardé à manifester leur consternation, mais aussi leur regret à cause de la mort de ce qu’elles appelaient affectueusement « Maman », De la Dynamique des femmes juristes, en passant par l’Union Congolaise des femmes des médias, jusqu’au Collectif des associations féminines pour le développement CAFED.

C’est une tristesse que l’on pourrait lire sur le visage des animatrices qui selon elles avaient encore besoin d’elle à quelques cinq jours de la célébration de la journée dédiée à la femme.

« Les mouvements féminins du Nord Kivu sont consternés par la disparition d’une icône,d’une légende,d’une femme leader qui vient de laisser une plaie dans nos cœurs, cette femme qui a prouvé son sens du leadership féminin » ; a dit Isabelle Pendeza du collectif des Associations féminines pour le développement.

Pour ces différentes structures, Marie Shematsi était un symbole du courage, et de la détermination qui a constitué tout un cours et une bibliothèque pour plusieurs d’entre elles.

« Non seulement, le territoire de Masisi d’où elle est originaire vient de perdre cette femme qui a tout donné pour la province, mais la République Démocratique du Congo toute entière est endeuillée, nous regrettons qu’elle soit partie alors qu’on avait encore besoin d’elle, que la terre de nos ancêtres lui soit douce,car elle restera gravée dans nos mémoires… »; a souligné Isabelle Pendeza.

C’est dans la nuit du mardi 2 à ce mercredi 3 mars que Marie Shematsi Baeni serait décédée à l’hôpital La Charité Maternelle, en dehors d’une longue expérience de militante des droits de la femme, elle a été secrétaire exécutif Provincial de commission électorale indépendante CEI, Ministre Provincial du plan, Budget, information et presse et porte parole du gouvernement provincial sous le gouverneur Julien Paluku.

Vue son dinamisme, notent ses proches, elle a été nommée directrice de cabinet adjointe de Carly Nzanzu Kasivita le gouverneur ayant succédé à Julien Paluku, fonction qu’elle a occupé jusqu’à son départ vers l’au delà.

ALI ASSANKA Darius

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité