Presse

Gratuité de l’enseignement de base : Ouverture du procès avec Willy Bakonga à la barre à la Prison de Makala

Le procès sur les présumés  détournements des fonds publics destinés à l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, (EPST) s’ouvre ce vendredi 5 mars 2021 à la Prison centrale de Makala.

Le ministre de l’EPST Willy Bakonga sera devant les juges comme renseignant, à coté de l’Inspecteur Général de l’EPST Michel Djamba et le Directeur Général du service de contrôle et paie des enseignants (SECOPE), Dhelon Kampayi.

Selon les services de communication de l’IGF, les révélations ont été faites dans son rapport du 18 novembre 2020, notamment sur l’existence au sein du ministère de l’EPST, de faux arrêtés antidatés de recrutement des agents et de création des écoles fictives ainsi que l’explosion du personnel non enseignant au détriment du personnel enseignant qui est pourtant le principal destinataire de la gratuité de l’enseignement.

A en croire ce rapport, 17 personnes sont citées comme présumés auteurs de ce détournement de 62 milliards de Francs congolais; avait révélé l’IGF, parlant de fausses factures utilisées pour détourner les fonds mis à la disposition de l’EPST pour la paie des enseignants.

Il est à noter que depuis le 29 janvier 2021 que l’Inspecteur Général à l’EPST Michel Diamba Kaombo est incarcéré à la prison centrale de Makala.

Thierry M. RUKATA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité