Presse

JIF 2021 au Sud-Kivu : Solange Lwashiga estime important que le cours d’éducation aux NTIC soit intégré dans le programme scolaire

Elle l’a dit au cours d’une conférence tenue à Bukavu, ce lundi 8 mars à l’occasion de la journée internationale de la femme, organisée par l’ONG Woman for Woman.

Le thème qui a marqué cette journée est « l’autonomisation de la femme au Sud-Kivu, la nouvelle technologie d’information et de la communication ainsi que la santé de la reproduction ».

Pour Solange Lwashiga, secrétaire exécutive du Caucus des femmes pour la paix au Sud-Kivu, la femme du Sud-Kivu fait face à beaucoup de défis dans le domaine de la nouvelle technologie de l’information et de la communication. Elle ne se limite qu’aux paramètres d’appel et messages, pourtant l’outil informatique renferme beaucoup d’opportunités et de connaissances; pense-t-elle.

Elle regrette de voir que  le temps de la femme si calculé et le niveau financier pas favorable pour toutes, ne permettront pas à ces dernières de s’y emballer, mais je les appelle à l’adaptation pour ne pas reculer.; conseille cette femme leader aux jeunes filles et aux mamans en général.

Par ailleurs, elle crois que l’initiative personnelle est la base de la formation de qualité. « L’Etat congolais, à travers le ministère de l’information et de la communication, devrait mettre en place un cours d’alphabétisation numérique, à intégrer dans le programme de l’éducation nationale, dès l’école primaire.

Notons que cette conférence a accueilli des autorités provinciales, des élus provinciaux, des organisations travaillant pour la défense des droits de la femme et des enfants en province.

Alibaba RUK

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité