Politique & GouvernanceSanté, Mines & Environnement

Idjwi : Depuis 2019, le groupe Idjwi Sciences et Développement, ISD  contribue au reboisement de ce territoire et les îlots qui l’entoure

Ce groupe constitué par les natifs du territoire d’Idjwi est parti d’un certain nombre de constant fait, l’environnement endommagé est un environnement destructeur sans aucune distinction. Mais aussi un environnement bien géré et préservé est bénéfique à tous au-delà de ceux qui en prennent soin et pour des générations à venir.

Selon Josaphat Balegamire, responsable de ce groupe, l’objectif principal étant de reboiser l’île d’Idjwi et les îlots qui l’entoure cela va aussi contribuer à renflouer les nappes phréatiques, qui baissent pour fait revivre les sources d’eaux et rivières tarissent; contribuer à l’électrification d’Idjwi avec l’augmentation des débits de rivières pour y ériger des petits centrales hydro électroniques; fertiliser; adoucir, stabiliser et consolider les sols avec des arbres agroforestiers, et aussi rendre la beauté naturelle Idjwi pour le tourisme.

Différents acteurs interviennent dans l’accomplissement de ce projet dont : les agronomes, techniciens en développement, experts comptables, enseignants, professionnels de santé, les animateurs communautaires, etc.

Déjà plus de 2500 plantules sont déjà plantées dans différents villages de chefferies Ntambuka et Rubenga.

« Avec le montant récolté auprès des membres ISD, entre janvier et Mars 2020, nous avons acheté plus de 2500 plantules qui furent distribuées dans les groupements du territoire.
Certaines plantes ont bien tenu et évoluent très bien.
Certains acteurs locaux coopèrent et acceptent de jouer le jeu, d’autres non. Ceci est normal étant donné que toutes ces personnes sont des bénévoles dans des conditions de vie très difficile »; explique Josaphat Balegamire.

Notre source ajoute que d’ici Avril 2021, un deuxième lot de plus de 16.000 plantules sera mis à la disposition de la population pour reboiser les sites à cibler.
Plusieurs problèmes qui se posent à Idjwi comme la surpopulation, l’insécurité, la pauvreté, la surexploitation du sol et le lac,les ressources environnementales et naturelles préoccupent d’avantage et tous les jours les membres du groupe Idjwi Sciences et Développement, renchérit notre source.

Richelieu Byamana depuis IDJWI.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité