Politique & Gouvernance

Nord-Kivu : Le Député Ayobangira Safari appelle le gouvernement à l’encadrement des combattants qui se rendent pour résorber le taux d’insécurité

Fin des vacances parlementaires pour le Député National Ayobangira Safari Nshuti, ce dimanche 14 mars 2021 dans sa circonscription électorale de Masisi.

En partance pour Kinshasa, le même jour, ce dernier a expliqué la gravité de l’insécurité dans le Masisi en particulier et au Nord-Kivu en général.

Il affirme avoir un message fort au gouvernement pour renforcer le budget alloué à la démobilisation et surtout sur l’encadrement des rendus pour donner le goût aux autres, mais aussi résorber le taux d’insécurité.

« Le plus grand problème que l’on a connu, c’est toujours celui d’insécurité qui continue chez nous. Nous avions eu à constater que tout le camp de Mubambiro s’est pratiquement vidé, et tous les rendus la grande majorité sont rentrés dans la brousse. Nous espérons trouver à Kinshasa que le service DDRC soit effectif, et nous allons l’accompagner au parlement, afin qu’il puisse avoir un budget suffisant et que l’on ne puisse plus avoir le résultat escompté pendant le DDRRR. Le message que l’on a au gouvernement c’est la réforme de ce programme, parce que le premier a échoué. Par exemple les Ndumas à Rumangabo, les Nyatura qui étaient à Mumbambiro presque tous sont rentrés en brousse. L’autre grand point c’est d’intégrer ces jeunes au sein des FARDC, parce que le service DDRC lui même ne suffit pas, et surtout doter ce programme d’un budget conséquent » ; a dit Ayobangira Safari Nshuti à l’aéroport de Goma avant de prendre son vol.

ALI ASSANKA Darius

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité