Droit de l'homme

Haut-Uele :les agents de la Sokimo en colère pour réclamer plus de 110 mois d’arriérés de salaire près de kibali gold mine

Les agents de la société minière kilomoto sont descendus dans la ce vendredi 19 mars 2021 en territoire de watsa dans la province du Haut-Uele (au Nord-est de la République Démocratique du Congo).

Par cette manifestation pacifique ceux agents disent réclamer plus de cent mois d’arriérés de salaire auprès de la société Kibali gold mine.

Partis de watsa jusqu’à Durba les manifestants n’ont pas accéder au point de chute de leur marche.

La police a été déployée à l’entrée du centre communautaire de Durba pour empêcher ces manifestants de lire et déposer le mémorandum.

« Nous sommes venus de Watsa dans une marche pacifique pour déposer notre mémorandum à la société kibali gold mine ici à Durba.
Ce qui nous étonne les gens de kibali ont déployé des policiers en route pour barrer la route à notre démarche nous réclamons cent et dix mois d’arriérés de salaire ça nous étonne de les voir se cacher au lieu de recevoir notre mémorandum» se plaignent les manifestants.

Les manifestants demandent l’implication du président de la République dans le dossier de la société Société minière de kilomoto à l’instar de la miba et la Gecamine.

Il sied de souligner que les agents de la société minière exigent l’audit général sur le contrat léonais,le rachat de royalties et dividendes.

Gloire vyavu à Durba

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité