Sécurité

Nyiragongo:Les conflits fonciers,source d’insécurité à Buvira

Après les groupements Munigi et Kibati c’était le tour de celui de Buvira à être visité par l’administrateur assistant du territoire de Nyiragongo ce jeudi 25 mars 2021.

C’était dans le cadre d’une tribune et consultation populaire consistant à entendre les deshyderatas de la base dans tous les soixante cinq villages que regorge le territoire de Nyiragongo en province du Nord-Kivu (à l’Est de la République Démocratique du Congo).

Malgré que la situation sécuritaire soit calme dans le groupement Buvira, beaucoup reste à faire.Ce groupement qui a plus de cent septente deux milles habitants n’a que trois policiers et une seule arme, ce qui ne permet pas la maîtrise des infiltrations des quelques militaires Rwandais dans cette entité,mais aussi un autre sérieux problème.

«La population nous révèle que le problème des conflits fonciers est actuellement à la base des cas sporadiques des tueries,la situation sécuritaire étant calme et volatile, nous avions fourni quelques recommandations au chef de groupement et des villages pour voir comment réduire les différents conflits», a signifié Fiston Balume Murega administrateur assistant du territoire de Nyiragongo.

Ce qu’il qualifie de routine va d’intensifier dans d’autres villages et les rapports seront transmis à la haute hiérarchie.

ALI ASSANKA Darius à Goma

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité