Droit de l'hommeSociété

5e anniversaire de YALI : La Coordination du Sud-Kivu a échangé avec les jeunes sur le leadership féminin et la vision de Yali

A l’occasion de la célébration du 5e anniversaire du Réseau Young Africain Leaders Initiative, YALI-RDC, la Coordination provinciale de ce réseau a tenu une conférence-débat à l’espace Étudiant CERDAF, situé sur avenue industriel en commune d’Ibanda, le vendredi 26 mars, pour une conférence-débat sur le leadership féminin et échange d’expériences.

Plusieurs jeunes filles et garçons étudiants et autres se sont mobilisés pour prendre part à ce cadre visant à outiller et à faire la promotion du leadership féminin.

L’oratrice du jour et Vice-coordinatrice provinciale de YALI Sud-Kivu a ouvert la conférence en présentant le réseau YALI, disant que c’est une initiative du département d’État des États-Unis, lancée en 2010 par le président américain Barack Obama et qui vise à forger un réseau actif de jeunes leaders africains.

Selon Nicole Menemene, l’objectif de ce programme est de soutenir les jeunes leaders africains dans leurs efforts pour stimuler la croissance et la prospérité, renforcer la gouvernance démocratique et améliorer la paix et la sécurité dans le continent africain, avec ses principaux programmes, le Mandela Washington Fellowship, YALI Network,et les Centres Régionaux de Leadership YALI.
Avant de développer le YALI network, la Vice-coordinatrice de YALI Sud-Kivu a encouragé ces jeunes filles et garçons à saisir cette opportunité qui est à la portée de tous.

En marge de la journée internationale dédiée aux droits de la femme, Nicole Menemene a également outillé les jeunes filles et garçons sur les stratégies clées pour transformer sa communauté et vendre son image. Menemene qui prône pour l’égalité de sexe (homme-femme) a invité également les jeunes garçons à s’approprier cette lutte, pour que la femme ait sa place dans la société.

Pour elle :  » nous venons de rappeler aux hommes et aux femmes que la femme a de la valeur et beaucoup de valeurs. Nous les disons qu’ils doivent se mettre ensemble pour promouvoir la femme qui a longtemps été oublié mais aussi aux femmes qui font face aux défis de la société. Le plus important c’est d’avoir une vision et savoir la défendre ».

Et de poursuivre en disant que la femme doit rester dans l’harmonie pour prendre une décision. « Il fera jour pour elle, quand elle se décidera qu’il fait jour. Personne ne se décidera à leur place, personne ne fera leur vie à leur place. Il faut que chaque personne marque une emprunte sur cette terre avant de la quitter ».

Cette conférence-débat a été clôturée par un échange d’expériences et témoignage. Par ailleurs, YALI Sud-Kivu a rassuré que ce genre d’activité sera continuel pour sensibiliser les gens à comprendre l’importance et le rôle de la femme dans la communauté et les stratégies de lutte contre les violences basées sur le genre.

Thierry M. RUKATA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité