Société

Nord-Kivu : Des défenseurs de droits de l’homme appellent la SNEL à surseoir sa décision d’exclure les journaliers

Dans une déclaration rendue publique Elysée Kambale Kamala, défenseur des droits humains, le directeur provincial de la société nationale d’électricité, SNEL Ntibaganira Kwiseka est appelé à surseoir dans l’urgence sa décision portant exclusion qualifiée d’abusive d’au moins 70% des journaliers.

« Nous avons été alerté par les victimes de cette décision prise le 1er mai journée surprenante où tous les travailleurs jouissaient de leur journée,la loi du travail reconnaît tout agent ayant œuvré au moins deux mois dans une entreprise publique comme journalier,est d’office reconnu comme agent à durée indéterminée » ; a souligné Elysée Kambale Kamala.

Ce dernier appelle le gouverneur de province à s’impliquer dans cette affaire qui risquerait de s’empirer, surtout pendant cette période où la province veut entrer dans un état d’urgence.

« Nous demandons à l’autorité provinciale de se rallier à cette situation étant donné que les victimes sont des responsables des familles et n’ont que celui-là comme boulot »; dit-il.

Après presque quatre mois de son installation, le directeur Ntibaganira Kwiseka est qualifié de tribal, car ayant laissé, selon les victimes ses frères de communauté en fonction au détriment d’autres ce qu’ils qualifient d’un mauvais comportement.

ALI ASSANKA Darius

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité