Politique & Gouvernance

Sud-Kivu : Treize communautés membres de l’Inter-Mutualités et Associations exigent la libération et l’acquittement de Vital Kamerhe

L’Inter-Mutualités et Associations du Sud-Kivu, IMASKI en sigle qui réunit treize communautés dit se joindre à l’appel de milliers des congolais qui exigent la libération ainsi que l’acquittement de Vital Kamerhe, ancien Directeur de Cabinet du Président de la République Félix Tshisekedi, condamné à 20 ans de prison dans l’affaire des maisons préfabriquées dans le cadre du programme de 100 jours.

Cet appel est contenu dans une déclaration rendue public ce lundi 31 mai 2021, date marquant la reprise de Vital Kamerhe, après plusieurs mois de suspension due aux différents recours pour espérer obtenir une suite favorable, malheureusement qui n’ont pas abouti.

« L’IMASKI demande que l’honorable Vital Kamerhe puisse bénéficier d’un procès équitable en appel et que son droit de défense lui reconnu dans un Etat de droit ne soit pas bafoué par quelques manœuvres politiciennes » ; lit-on dans cette déclaration.

Tout en invitant les partisans de Vital Kamerhe au calme et à la retenu, l’IMASKI souhaite également que ce procès soit diffusé en direct ; malheureusement, le jugea rejeté  rejette la demande de médiatisation des audiences du procès formulée également par les avocats de Vital Kamerhe, qui l’ont représenté ce lundi.

Il est à rappeler que le 28 mai dernier dans plusieurs villes et  agglomérations  du pays, des marches pacifiques ont été organisées pour exiger la libération et l’acquittement pur et simple de Vital Kamerhe.

Dans cette même déclaration, l’IMASKI fustige également avec fermeté et sans ambigüité des discours étrangers cyniques, provocateurs et méprisants à l’endroit de la mémoire collective des populations massacrées publiquement et de manière la plus ignoble durant les 20 dernières années. Tout en renouvelant l’attachement fraternel au prix Nobel de la Paix Dr Dénis Mukwege, ces treize communautés réitèrent l’impérieuse nécessité de la création d’un Tribunal Pénal International pour le Congo pour tous les crimes dûment répertoriés dans le rapport Mapping.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité