Politique & Gouvernance

RDC : ADPEC Sud-Kivu dément l’arrestation de Placide Tshisumpa et exige l’IGF à présenter des excuses 

La Fédération provinciale de l’Alliance des Démocrates pour l’Emergence du Congo, ADPEC Sud-Kivu dément l’information selon laquelle l’Autorité Morale de son parti et President du Conseil d’Administration de l’Office Congolais de contrôle, OCC serait arrêté depuis Brazzaville en République du Congo.

Le Président Fédéral de l’ADPEC Sud-Kivu, Arsène Matabishi Baguma dit avoir effectué un entretien téléphonique avec Placide Tshisumpa et celui-ci l’a révélé qu’il continue à mener ses activités de routine et s’il sera question de répondre à la justice sur les faux rapports de l’IGF dénonçant les détournements des millions des dollars, il répondra car il ne se reproche de rien.

Arsène Matabishi Baguma au nom des membres fondateurs de ADPEC dénonce ce qu’elle qualifie d’acharnement contre son autorité morale et la campagne de diabolisation menée contre lui.

Il dit : « nous demandons au chef de l’État et au Premier Ministre de bien expliquer les gens de l’IGF leur rôle à jouer dans les entreprises publiques, sans oublier que le PCA n’est pas gestionnaire d’une entreprise ».

Pour avoir sali son autorité morale, ADPEC Sud-Kivu demande à l’IGF de présenter ses excuses auprès de leur autorité morale. Par ailleurs, il met en garde ceux qui ont véhiculé cette fausse information et demande à la justice de s’occuper d’eux.

Il est à rappeler que depuis tôt le matin de ce vendredi 04 juin 2021, une prétendue arrestation du Président du Conseil d’Administration de l’Office Congolais de contrôle, OCC Placide Tshisumpa circule dans les réseaux sociaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité