Droit de l'homme

GOMA : les retournés sinistrés de Goma demandent la continuité de leur prise en charge

Commencés à retourner à Goma depuis ce mardi 8 juin,sur ordre du gouverneur militaire du Nord Kivu Ndima Constant,les déplacés et sinistrés de Goma, souhaitent voir leur prise en charge être prolongée jusqu’à une stabilité durable.

Lors de cette cérémonie de lancement dans la cité de Sake à plus des vingt kilomètres de la ville de Goma,les retournés avant de remercier l’hospitalité des habitants du milieu, ont souhaité qu’au delà des vivres et non vivres que l’État Congolais leur garanisse plus.

« C’est bien que nous soyons reçus par nos compatriotes qui ont fait preuve de solidarité,mais vu que nous rentrons deux semaines après on saura pas par où commencer, étant donné que même le peu des choses laissées dans nos maisons seraient aussi volées,que l’on nous fasse un petit financement qui pourra nous accompagner jusqu’à la stabilité», a dit madame Kavira Mbasu habitante de Majengo qui n’a pas perdu sa maison,mais plutot des biens de valeur.

Même idée pour Bisimwa Jean qui lui contrairement à cette dernière a tout perdu,il est d’ailleurs resté à l’école primaire Kahembe où avec sa famille attendent la réalisation de la promesse du gouvernement sur une probable réalisation d’un meilleur habitat.

«Nous ramener c’est bon,mais nous mettre dans des conditions humaines serait plus meilleur,monter à bord des bus ne suffit pas, maintenant qu’allons nous mener comme vie?»,s’est-il interrogé.

Contacté à ce sujet le vice gouverneur policier de la province du Nord Kivu,a fait entendre que son entité a des autorités responsables qui ont accompagné leur départ,leur survie en qualité des déplacés,mais aussi garanti leur retour,il les appelle à la retenue,car selon lui et les retournés et ceux qui sont restés leurs cas seront traités en responsable.

ALI ASSANKA Darius à Goma

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité