Politique & Gouvernance

RDC: projet de loi sur LA congolité l’honorable député provincial KAKULE SAASITA appelle les politiques congolais à tirer les leçons sur le passé

Quelques heures  seulement après le dépôt du projet de loi portant sur la CONGOLITE en République démocratique du Congo par le député Pitchou Nsingi Pululu au bureau de la chambre basse du parlement,il se fait sentir une agitation au sein de la classe politique.

Si pour certains du Front commun pour le Congo, plateforme soutenant l’ancien président Joseph Kabila,et d’autres de la coalition Lamuka du candidat malheureux à la présidentielle de 2018 se sont refusés de tout commentaire,le député provincial Kakule Saa sita coordonnateur d’ensemble pour la République parti de Moïse Katumbi, ancien gouverneur de l’ex Katanga qui semble être la principale cible a qualifié ce projet de loi de provocation pure et simple à l’encontre du peuple Congolais,de non maîtrise de la loi en la matière,mais aussi d’une faiblesse de l’autorité de l’État.

« Comment quelqu’un peut se réveiller et parler de la loi sur la congolite qui n’existe pas dans la constitution, pour vouloir esquiver le vrai terme qui est la loi sur la nationalité,parcequ’il connait que les Congolais ne peuvent jamais accepter cela,ce n’est pas question d’un seul individu qui serait visé,ni moins un parti politique quelconque, c’est tout un peuple qui est attaqué indirectement, d’ailleurs avec l’adoption de ce projet de loi ce qui est entrain d’être fait comme état de siège ou toute autres stratégies de pacification du Nord Kivu et de l’Ituri,nous devons le dire comme ça, l’autorité de l’état est faible, Moïse Katumbi n’a pas été candidat en 2018,le pays a continué à fonctionner, d’où c’est un problème qui nous concerne tous» a dit Kakule Saa sita

Se référant à la tentative de modification de la constitution,selon lui par le régime précédent,il appelle la classe politique Congolaise à tirer des lessons de la dernière expérience.

«Que ceux qui sont ministres, membres du gouvernement apprennent de l’histoire récente de la modification de la constitution, même ceux qui sont à la présidence apprennent, même la communauté internationale,la Monusco et d’autres citoyens qu’ils ont leur part de responsabilité, puisque l’avancement de cette maguille,de cette tricherie qu’on appelle Congolite ne va pas bénéficier à qui que ce soit»,poursuit-il

Ce projet de loi sur la Congolite a été déposé ce jeudi 8 juillet 2021 par le député national Pitchou Nsingi Pululu,limitant les fonctions du président de la République aux seuls Congolais de père et de mère.Ce projet a été initié par Noël Tshiani, aussi candidat malheureux aux présidentielles de 2018.

ALI ASSANKA Darius

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité