Politique & Gouvernance

SUD-KIVU : Théophile Migo Kiluwe, une flamme d’espoir au ministère provincial de l’intérieur et sécurité

Théophile Migo Kiluwe vient d’être nommé ministre provincial de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières au Sud Kivu. Il remplace à ce poste mr Lwabanji lwasi ngabo.

Votre journal vous présente Monsieur Théophile Kiluwe et ses ambitions au ministère de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières.

Né à Bukavu, le 28 octobre 1966, fils de monsieur Kiluwe Muzenze Venance d’heureuse mémoire, mais qui de son vivant avait représenté le territoire de Shabunda dans la conférence nationale souveraine (CNS).

Parcours scolaire et académique

Théophile Kiluwe détenteur d’un certificat de l’école primaire à l’EP Camp mwezé en commune de Kadutu dans la ville de Bukavu en 1978 , avant d’obtenir son diplôme d’État à l’Institut Tangila à Kamituga dans le territoire de Mwenga en province du Sud Kivu en 1990.

Il poursuit ses études universitaires à l’Institut supérieur technique de développement ISTD/ Bukavu où il obtient un diplôme de licence en 2011, quelques années plus tard, soit en 2019, il décroche son master en environnement et protection des ressources naturelles.

Un parcours professionnel costaud

En 1992: Théophile Kiluwe integre la vie professionnelle, il œuvre à la SOMINKI Kamituga en territoire de Mwenga, en qualité de chargé de prévention de catastrophes dans la » mine Mobale » jusqu’en 1997.

En 1998, il embrasse le monde humanitaire comme assistant social chargé de la gestion des urgences en faveur des réfugiés . Ç’est dans ce sens, qu’il intègre « Save the Children » comme assistant social.

Une expérience approfondie dans le rétablissement de la paix dans l’Est de la RDC.

Dès Janvier 2003 en juin 2018, Théophile Kiluwe integre la mission des nations unies pour la stabilisation au Congo (Monusco) où il travaille comme assistant chargé de désarmement, démobilisation, rapatriement , réunification et réinstallation.

Au cours de cette période , il a éffectué plusieurs missions visant à retirer les enfants des groupes armés et appeler les miliciens à intégrer l’armée loyaliste.

Il est un politique avéré au Sud Kivu.

En 2015, Il intègre officiellement , le parti politique union pour la démocratie et le progrès social UDPS, parti cher au sphinx de Limété Étienne Thsisekedi d’heurese mémoire.

Il participe aux élections de 2018 à Shabunda à la députation nationale. Depuis belle lurette, très actif dans l’ancienne politique du sud Kivu où il incarne l’idéologie et la vision du chef de l’État Félix Antoinne Thsisekedi Tshilombo.

En somme, Le patron du ministère de l’intérieur et de la sécurité promet de relever les défis qui gangrène ce secteur, ceci par la collaboration des forces de sécurité, différentes communautés et les partenaires du gouvernement congolais.

Trésor KYEMBWA à Bukavu

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page