Société

Idjwi : La coopérative agricole Olame lance la formation de coupe et couture en faveur des femmes veuves

Créée il ya de celà deux ans, la coopérative agricole Olame est basée dans le village Bukumbi, groupement Bunyakiri, chefferie Rubenga dans le territoire d’idjwi,a lancé officiellement les activités du centre de formation professionnelle Olame, CEFOPROO en sigle ce vendredi 03 septembre 2021.

Ghislain Mapenzi Kamondo président du conseil d’administration de la coopérative Olame indique que ce centre a pour objectif de former les femmes veuves et filles orphelines qui ont perdus leurs parents et d’autres leurs maris qui sont morts les années où ils amenaient le café au Rwanda, pour une autoprendre en charge et de lancer un message de prise de conscience à ceux là qui continuent à exporter frodilaisement le café au Rwanda de cesser avec cette pratique qui a non seulement endeuillé le territoire d’idjwi mais aussi qui a constituait un grand manque à gagner pour la République Démocratique du Congo.

«Pour cette première phase en coupe et couture nous avons 05 bénéficiaires et nous leurs avons payés tous les matériels pour la formation.
Leur facilitateur venu de Goma nous rassure qu’après six mois ces femmes et filles seront déjà capables de coudre elles mêmes.Elles vont aussi nous aider à sensibiliser tous ceux là qui amènent encore le café au Rwanda,car elles ont vécu les méfaits de cette pratique»explique Ghislain Kamondo.

Celui-ci ajoute que ces bénéficiaires seront toujours suivi après la formation dans leurs villages respectifs pour ouvrir leurs ateliers de couture.
Une autre équipe sera aussi sélectionnée pour suivre la même formation.
D’autres membres de cette Coopérative sont regroupés en association villageoise d’épargne et des crédits pour lutter contre la crise économique et financière aussi de leurs familles.
Ghislain Kamondo appelle les membres de la coopérative agricole Olame de bien traiter leurs champs de café pour améliorer et augmenter la production car la grande devise de cette Coopérative est « vivre par le café et pour le café ».

Richelieu Byamana depuis Idjwi.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page