POLICE
Presse

SUD-KIVU : Les jeunes entrepreneurs appelés à surmonter les obstacles aux quels ils sont confrontés ( Cluster des Jeunes )

Peu de jeunes au Sud Kivu en général optent pour l’entrepreneuriat pourtant le développement revêt une importance capitale afin d’assurer l’épanouissement économique des jeunes.

Les statistiques prouvent que seulement 15% de jeunes créateurs entreprennent à la sortie de leurs études au Sud-Kivu. Depuis un moment des jeunes de Bukavu comme ceux des territoires se lancent dans la créativité pour leur survie.

Parmi eux, certains se sont spécialisés dans la fabrication des bracelets, la peinture, le dessin, , le miel, le savon et autres œuvres d’arts alors que d’autres exercent le métier de la mécanique, la maçonnerie, l’automobile, l’agriculture…..

Ç’est dans cette optique que
le Cluster des organisations des jeunes pour la Paix et le Développement du Sud-Kivu ; à travers la commission entrepreneuriat a organisé un symposium de plaidoyer sur l’entrepreneuriat de la jeunesse ce vendredi 17 septembre 2021 à Bukavu.

Elysée Baraka, délégué de cette commission, fait savoir qu’il était question de comprendre les problèmes qui empêchent les jeunes entrepreneurs à évoluer ainsi que proposer des solutions et méthodes d’action pour encourager l’entrepreneuriat chez les jeunes .

‘‘ Nous avons voulu booster en promouvant en terme d’aider les jeunes à surmonter les défis auxquels ils s’affrontent chaque jour. L’entrepreneuriat ce n’est pas une chose facile et nombreuse sont ces jeunes qui abandonnent après le premier échec. Nous avons à l’issue de ces assises, trouvé que les jeunes entrepreneurs pour réussir, vendre plus des produits, à offrir plus des services, à augmenter leurs chiffres d’affaires ; ils devraient se mettre en consortium, associations afin de contribuer au développement de notre Pays et notre province en particulier » a-t-il dit .

À son tour , William Babo, vice chargé des programmes de cette organisation, précise que jeunes entrepreneurs sont butés à des nombreuses difficultés dans l’exercice de leurs métiers, c’est notamment la crise économique, le manque de liquidité , l’inexpérience professionnelle, la peur de l’échec, la méconnaissance de l’écosystème entrepreneurial. Et à ces nombreux freins s’ajoutent la pression familiale et amicale qui dissuaderait 88 % d’entre eux.
Toutes fois , celui ci appele ces jeunes à surmonter tout ces défis afin d’assurer leur autonomisation.

À son tour, David Bafunyembaka ,membre de cette organisation et  l’un de modérateurs de cette activité, les panels de plaidoyer ont été abordés en cinq thématiques dont : l’Entrepreneuriat agricole, Entreprendre dans l’export-import, Entreprendre dans la logistique et le commerce, Éducation entrepreneuriale ainsi qu’Entreprendre dans les innovations.

Trésor KYEMBWA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité