Presse

Sud-Kivu/Nomination de Tommy Tambwe au PN- DDRC-S: La société civile dans sa diversité réaffirme son opposition !

Le président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, a récemment annoncé le lancement d’un programme tant attendu de Désarmement, Démobilisation, Relèvement Communautaire et Stabilisation, destiné à encourager les milliers de combattants de plus de 100 groupes armés à déposer les armes.

Cela fait des décennies que le pays a besoin d’un cadre de démobilisation efficace : retirer les armes des combattants, poursuivre les responsables de crimes graves et réintégrer le reste d’entre eux dans les communautés est essentiel pour mettre fin aux cycles de violence dans l’est du Congo. Mais la nomination par Tshisekedi de l’ancien chef rebelle Tommy Tambwe pour coordonner ce nouveau programme ne cesse de soulèver de sérieuses inquiétudes.

Ç’est le cas des organisations , structures de la société civile et mouvements citoyens du sud kivu qui à travers une mise au point ont insisté sur le fait que  » la paix ne peut se construire d’une manière durable que si elle est axée sur la verité et la justice et non pas , sur un fond de negocianisme, de gratification des anciens chefs de guerre et de denie  des morts enregistrés pendant les 3 dernières decenies enregistrés à l’Est de la RDC ».

À cet effet, la société civile et les mouvements citoyens du Sud-Kivu demandent « la demission immediate du coordonateur du PN-DDRD-S Tommy Tambwe, et appele le chef de l’Etat à choisir une autre personne plus cohesive, consensuelle, d’une probité morale et d’une expertisse avérée capable de maximiser les probabilités de reussite de ce programme ».

La société civile du sud-kivu dans sa diversité justifie sa position par le fait que « Tambwe est l’un des chefs de file des principaux groupes rebelles soutenus par le Rwanda, responsables d’innombrables violations des droits humains dans l’est de la RDC au  cours des 30 dernières années »

Trésor KYEMBWA dépuis Bukavu

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page