Droit de l'homme

Haut-Uélé : Des dégâts humains et matériels enregistrés au cours d’une manifestation anti démolition à Durba

La tension est restée vive depuis le matin de ce vendredi 22 octobre 2021 à  Durba dans le secteur Kibali, territoire de Watsa en province du Haut-Uélé.

Les agents de l’ordre font face à la population qui proteste contre la destruction méchante des maisons d’habitation depuis le début de cette semaine, précisément dans la zone B de Kibali Gold Mines.

Sur place, la police fait usage des tirs de sommation et réels pour contenir les manifestants.

Destruction des maisons à Mege dans la province du Haut-Uélé
Destruction des maisons à Mege dans la province du Haut-Uélé

Selon les premières informations parvenues à la rédaction de congowitness.org, le bilan s’élèverait déjà à deux morts dont un agent de l’ordre et deux blessés dont une
femme au cours de cette tension.

Outre ce bilan humain, un véhicule de la police a été incendié. D’autres sources renseignent que le bureau de la police sous-commissariat de Mongali a également été dévalisé, jusqu’à occasionner l’évasion des détenus de cette maison carcérale.

Pendant ce temps, le gouverneur de la province du Haut-Uélé, Christophe Baseane Nangaa suspend toute activité relative à la destruction des maisons à Mege.

Cette tension intervient après la destruction des maisons d’habitation sans préavis à Mège, une entité périphérique de Bandayi en zone B ,un périmètre de Kibali Gold-mines.

Gloire Vyavu depuis Durba

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page