Presse

Membre de la délégation dépêchée après l’incursion des assaillants à Bukavu, le député Justin Mastaki rassure : «Nous ne voulons pas l’état de siège»

Le Professeur Mastaki Namegabe Justin annonce que le mobile de cette délégation depechée urgemment à Bukavu est de s’enquérir et évaluer la situation sécuritaire après l’incursion d’un groupe armé non encore identifié dans la ville de Bukavu la nuit de mercredi 03 novembre 2021.

Cette mission d’enquête est conduite par le vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur et affaires coutumières, Daniel Asselo Okito Wankoy ainsi que le ministre de la Défense nationale et ancien combattant, Gilbert Kabanda.

Ce député national élu sous le label de l’union pour la nation congolaise UNC estime que ça ne serait pas une bonne chose que le Sud-kivu soit placé sous etat de siege , car cette situation pourrait entraîner des derapages et violations des droits humains.

« Le gouvernement Congolais a dépêché les grands responsables de sécurité accompagnés des élus du peuple pour évaluer et s’enquérir de la situation securitaire afin que des mesures appropriées soient prises. Parce qu’ici, il faut faire une évaluation objective. S’une fois encore un tel acte se produisait, la province du Sud-Kivu risquerait d’être placée sous État de siège. Or, nous ne voulons pas cela. » precise-t-il

À noté que 24 heures aprés la recente incursion d’hommes armés à Bukavu, le député Namegabe Mastaki Justin s’est entretenu avec les autorités nationales et provinciales pour que des mesures idoines et preventives soient prises dans l’extrême urgence afin que la province du Sud-Kivu ne retombe dans pareille situation.

Trésor KYEMBWA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page