Presse

Sud-Kivu: COREP/RDC demande au Gouvernement de trouver une solution immédiate aux revendications des enseignants

À travers une déclaration politique rendue publique et dont copie a été réservée à la rédaction de congowitness.org, le caucus des communicateurs républicains (COREP/RDC) dit suivre de près la dégradation du secteur éducatif depuis l’ouverture de l’année scolaire 2021-2022.

À en croire cette déclaration,  » Nul n’est censé ignorer que l’avenir de la RDC est dans les mains des jeunes instruits, formés et encadrés, fort malheureusement cela n’est pas la priorité du régime actuel pourtant son discours de campagne en 2018 était centré sur la gratuité de l’enseignement en procédant par l’octroi d’un salaire décent et respectueux aux professionnels de la craie qui se sacrifient jour pour jour pour une bonne formation de ces jeunes gouvernants de demain »

Eu égard à ce qui précède, COREP/RDC exige au pouvoir en place de trouver la solution immédiate, durable et sans condition aux revendications des enseignants afin que tous les élèves et enseignants reprennent le chemin de l’école.

Demande ensuite aux enseignants et parents de faire preuve du patriotisme et maturité en mettant pression sur le gouvernement, comme ils l’ont toujours fait, afin que les accords de Bibwa soient respectés.

Et en somme, COREP/RDC demande au peuple congolais de se tenir main forte en réfléchissant sur les stratégies en mettre en place afin que toutes les promesses faites par le régime actuel lors de la campagne électorale soient matérialisées.

Cette déclaration est signée par Désiré Ntahira, coordonnateur national du COREP/RDC, Alfred Cibanvunya, Atika Manix, Albert Matabaro et Oscar Bilengi.

TrésorKYEMBWA depuis Bukavu

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page