Politique & Gouvernance

RDC : Le Superman du divorce FCC-CACH démissionne de ses fonctions

Le président par intérim du parti présidentiel Union pour la Démocratie et le Progrès Social, UDPS quitte les fonctions du premier vice-président de l'Assemblée Nationale.

C’est ce vendredi 14 janvier, en début d’après-midi que Jean-Marc Kabund-a-Kabund a annoncé sur son compte Twitter sa démission du poste de 1er vice-président de l’Assemblée nationale, une fonction qui a permis à cet homme de jouer un rôle stratégique pour mettre fin à la coalition FCC-CACH.

Sans explication sur la motivation de sa destitution, le président par intérim de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) fait savoir que sa démission ouvre une nouvelle page de l’histoire et promet la poursuite de son combat.

La décision prise par Kabund est la conséquence de l’expédition punitive menée la soirée de mercredi dernier par la Garde Républicaine (GR) en sa résidence de Limete, au quartier Kingabwa.

C’est à la suite des altercations qui ont opposé les policiers commis à sa protection et un militaire de la GR. Ce dernier a été humilié, désarmé par la garde de Kabund. Pour cause, le militaire de la GR se trouvait dans un véhicule qui roulait à contresens. La vidéo largement partagée sur la toile montrait un échange virulent entre le militaire GR et les policiers de la Jean Marc Kabund, président a.i de l’UDPS. Le militaire a été désarmé et embarqué jusqu’à l’auditorat.

C’est ainsi que l’unité de la puissante Garde Républicaine est descendue au domicile de Kabund où plusieurs biens ont été cassés et chamboulés. Les policiers retrouvés à la résidence ont été tabassés et emmenés au cachot. Cette situation est à l’origine de l’annonce de cette démission très médiatisée.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page