Droit de l'homme

Nord-Kivu : La FECOPEILE demande la sécurité des pêcheurs congolais sur le lac Édouard

Dans une lettre ouverte adressée au ministère de Tutelle dont une copie est parvenue à Congowitness.org,la fédération des comités des pêcheurs individuels du lac Edouars,FECOPEILE s’insurge contre des arrestations perpétuelles des pecheurs Congolais sur le lac Edouard suivi de l’extorsion par la marine Ougandaise,et ainsi demande le balisage de frontiere et la securite des pecheurs Congolais dans la Zone transfrontalière.

Josue Mukura, secrétaire général de la FECOPEILE qui signe ce communiqué dit aussi qu’ils ont le regret de constater la dégradation perpetuelle de l’écosystème aquatique du lac Edouard partie congolaise sous l’oeil impuissant des servives étatiques civils et militaires sur terrain malgré les efforts fournis par leur hierarchie et partenaires pour les appuyer.

Selon lui, ceci pousse à croire à leur complicité tacite dans la destruction systematique du stock halieutique au détriment des générations présentes et futures.

La FECOPEILE demande aussi la restauration des patrouilles conjointes et transfrontalières qui se sont déroulées du mois d’octobre à decembre 2021 et exécutées en trois phases qui etaient financées par le projet LEAF 2 et NELSAP qui ont contribué selon cette lettre efficacement sur la restauration du stock halieutique en reduisant sincèrement les pirogues et filets prohibés des pecheurs clandestins pratiquant la peche dans les zones de frayères et certaines espèces disparues ont apparu tout en réduisant le taux des arrestations des pecheurs congolais en ouganda.

À en croire ce communiqué, Les plus grandes recommandations ont été celles de baliser et démarquer la frontière liquide du lac Edouard que partage la RDC et l’Ouganda,rendre operationnel et tres mobile la force conjointe(Force Navale-ICCN)dans les zones transfrontalières du lac Edouard afin d’empecher la force marine Ougandaise d’arrêter les pecheurs Congolais de traverser vers les eaux ougandaises pendant leur exercice de pêche,reglementer les eaux territoriales congolaises pour eradiquer la surpêche .

ALI ASSANKA Darius

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page