Politique & Gouvernance

Nord-Kivu : Nouvel elan exige des élections à tous les niveaux en 2023

Lors d’une rencontre avec la presse dans l’avant midi de ce jeudi 20 janvier,le coordonateur chargé de l’implantation du parti politique Nouvel Elan met en garde le gouvernement en place contre un quelconque glissement et exige des élections en 2023.

Maitre Yannick Ramazani indique que de par sa composition, l’actuelle équipe qui dirige la commission électorale nationale indépendante ne rassure pas un bon déroulement de ces élections législatives et présidentielle prévues en 2023.

« Nous demandons qu’il y ait un concensus,et nous disons aux dirigeants actuels que nous ne pourront tolérer aucune seconde ,apres le mandat de Monsieur Felix Antoine Tshisekedi, d’où la nécessité de la tenue de ces élections en 2023 et nous nous insurgeons contre un quelconque glissement » a-t-il souligné

Pour Maitre Yannick Ramazani, son parti politique est prêt pour le dialogue,mais pas dans le cadre d’un quelconque report des échéances de 2023.

« Nouvel elan est bel et bien prêt pour les élections,mais nous soupçonnons le gouvernement actuel de n’est avoir aucune volonté d’en organiser d’autant plus que jusque-là aucun moyen de fonctionnement n’est déjà octroyé à cette institution d’appuie à la démocratie »

Parmi les membres constituant l’equipe de la CENI personne de cette force politique ou de sa plateforme n’y figure,et pour lui c’est l’un des facteurs occasionnant des doutes de la tenue de ces élections.

ALI ASSANKA Darius

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page