Société

BENI: la jeunesse de Mulekera dénonce la spoliation d’un terrain de football

Les jeunes du quartier Masiani en commune de Mulekera, en ville de Beni (Nord-Kivu) sont consternés par la tentative de spoliation du stade de football ESPOIR DE MASIANI, situé sur l’avenue des cimetières dans le quartier précité.

Selon nos sources, ce stade mesure 90 mètres sur 120. Il serait découpé et vendu à plusieurs personnes par deux hommes se réclamant propriétaires de ce bien public.

Des travaux communautaires (salongo) ont été organisés par des jeunes sportifs à ce stade la matinée de ce vendredi 25 mars 2022. Mbusa Nzalamingi, président du conseil de la jeunesse dudit quartier exige aux présumés vendeurs d’arrêter de spolier les biens de l’État.

«C’est deux vieux qui ont vendu le stade. Ils ont bornés. Hier ils étaient ici et l’ont entrecoupé à 20 mètres 20 mètres. Nous nous disons que le stade doit revenir obligatoirement entre les mains de la jeunesse. Il y a monsieur Pendani et Kambwidi qui veulent le vendre. Nous accepterons même la prison pour défendre le bien de la population du quartier Masiani», a-t-il souligné.

Même son de cloche du côté de Kakule Sabuni Joseph président de la société civile de la commune de Mulekera. Ce dernier, au nom de la jeunesse sportive, donne un ultimatum d’une semaine à tous ceux occupent cet espace de le libéré car les équipes vont débuter les entrainements d’ici peu.

«Depuis 2011 ce stade appartient à la jeunesse. Nous appelons tous ceux qui ont fait de ce stade de masiani leur champ, de venir récolter leurs manioc et patates douces parce qu’ils étaient prévenus. La semaine prochaine nous commençons les entrainements», a insisté cet acteur de la société civile.

En outre, une femme qui cultive depuis plus de 10 ans à quelques mètres du stade, témoigne également que cet espace avait été réservé pour encadrer la jeunesse sportive. Nos efforts pour tenter de joindre les incriminés n’ont pas aboutit.

Isaac Bin-Ngeve, à Beni

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page