Presse

Rutshuru : Des nouveaux affrontements entre FARDC et M23 à Bweza.

Des nouveaux affrontements entre les Forces Armées de la République Démocratique du Congo et les rebelles du M23 ont été signalés dans la matinée de ce mardi 16 août dans le groupement de Bweza, en territoire de Rutshuru.

Selon les sources de la société civile contactées par votre rédaction, des tirs en armes lourdes et légères se sont fait entendre sur la colline Shwema et Muhimbira, dans cette partie de la province du Nord-Kivu.

A en croire Jean Claude Bambanze président des forces vives en territoire de Rutshuru , jusque dans l’après-midi de ce mardi, les détonations d’armes étaient toujours entendues dans la zone. Il souligne que cette nouvelle attaque fait un bilan provisoire d’un mort et quatre blessés (côté civil) à Chankere non loin de Rwankuba. Celui-ci ajoute que les populations des localités voisines des zones sous combat se sont retirés craignant pour leur sécurité.

« C’est depuis 3 heures 30 minutes que les rebelles du M23 ont lancé une attaque contre une position des FARDC se trouvant vers l’Est. Heureusement nos militaires ont tenu et ils ont repoussé cette attaque. Cet après midi nous venons d’apprendre encore que ces mêmes rebelles ont de nouveau lancé une autre attaque. Là bas un civil a été tué et quatre autres blessés par une bombe à Chankere. » Indique Jean-Claude Bambanze président de la société civile forces vives du territoire de rutshuru au téléphone de la rédaction de Congowitness.org

Il sied de signaler que cette nouvelle attaque intervient au lendemain de l’annonce de la tenue d’une marche pacifique par les organisations de la société civile du territoire de Rutshuru. Cette marche qui partira de Rutshuru pour Goma, a pour but de réclamer le retour de la paix dans ce territoire.

Freddy kighoma

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page