Politique & Gouvernance

Sud-kivu / tensions politiques : En écoutant les audios des Batandi , karatwe et Ngubiri , l’opinion prend acte de la soif des députés devant l’argent et les postes ( Augustin Ntayintunda )

La crème intellectuelle regroupant plusieurs jeunes militants a eu suffisamment le temps de comprendre les causes profonde « de cette crise artificielle préfabriquée » qui plonge dans l’eau tous les espoirs d’un peuple !

Un constat amer sort de plusieurs révélations scandaleuses faisant croire qu’en aucun cas , les députés provinciaux ont eu comme réelle intention le départ d’un gouverneur Théo kasi Ngwabidje.

À en croire Augustin Ntayintunda , l’un de ces jeunes , la 4 éme motion, enfin révélatrice, paraît le dernier acte masquant la soif et l’avidité des députés provinciaux devant l’argent et ou les postes.

Augustin Ntayintunda révèle certains scandales qui poussent le peuple à être vigilant,

Ç’est notamment, la cour constitutionnelle, dont ses arrêts ne portent pas matière d’interprétation ni de recours , recalle Georges Musongela en le déclarant non député ,
Chose que le concerné n’a jamais nié ni attaqué en justice afin de rectifier cette erreur pretendue de cette grande juridiction.

Aussi , les audios scandaleux du député Amani ngubiri Tac , lui-même les confirme et semble s’en vanter alors qu’elles révèlent lucidement ce que l’opinion reprochait à tous ces députés

Egalemnt , la rencontre nicodemique et éhontée des députés Batandi et Cubaka Karatwe avec le gouv Théo, à suivre l’audio de cette rencontre, « on ne peut plus espérer une seule minute à un travail parlementaire en faveur de la population »

À cet effet, cette crème intellectuelle laisse entendre que l’opinion devra retenir que tout ce bruit des députés n’avait pas de finalité d’intérêt commun , une situation qui freine toutes opportunités de développement de la province.

Cependant , Ces jeunes exigent une grande table ronde en province , réunissant tous les acteurs afin de se dire la vérité en face et définir de nouvelles perspectives de décollage et de gestion de la province.

En somme, ces jeunes invitent la population à prendre son destin en main en étant plus exigeants envers ses dirigeants

Rédaction

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page